Auteur Réponses

florence

  • Posté le : dimanche 12 juillet 2015, 08:30
  • Sujet : J’ai perdu mon conjoint
Mon mari s’est pendu le 20 mai dernier et ma vie a basculé. Je croyais que notre amour était plus fort que tout. je n’aurai jamais imaginé une telle chose. J’ai dû mal à croire que ça s’est vraiment passé. Parfois, je me dis que c’est une erreur ou un malentendu puis je me rappelle son corps au dépositoire et les coutures de l’autopsie le long de son crane. Je l’aimais, je l’aime et je l’aimerai. Bien sur, tout y passe, qu’est ce que je n’ai pas dit, qu’est ce que j’ai mal dit...D’autant plus qu’il n’a pas laissé d’explications. Quand bien même, je l’aimais, j’étais là pour lui, il avait d’autres options et il m’aimait, j’en suis sûre. J’ai l’impression qu’il m’a abandonnée. Il n’y a pas de mot pour décrire ma souffrance. Et ce que je trouve terrible, c’est tous ces gens, que je croise tous les jours, qui savent et qui font comme si ma vie était redevenue normale. Ils me demandent "comment ça va ?" !!! J’aurai envie de leur hurler "comment voulez vous que j’aille". J’ai besoin que ma détresse soit entendue, reconnue. Quand, l’angoisse m’étreint, je pense David a probablement ressenti cela, quand la solitude m’envahit, je pense David a ressenti cela aussi. Et je crois que c’est à mon tour de subir ces affreuses sensations pour expier mon incapacité à prendre soin de lui. Je remercie la personne qui a posté un message d’espoir. Je veux croire en la Vie. Je voudrai montrer à David et à mes enfants aussi, qu’il faut garder confiance en la Vie. J’espère pouvoir y arriver. Merci
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 16-10-2015 12h10

 

Caroline

  • Posté le : vendredi 21 août 2015, 23:18
  • Sujet : J’ai perdu mon conjoint
Bonsoir, tout d’abord toutes mes condoléances pour votre mari, je m’appelle Caroline et mon époux David s’est suicidé le 27 juillet 2015 avec son fusil a pompe d’une balle dans le cœur.Il laisse derrière lui sa fille de 5ans et demi, et moi sa femme...j’ai 32 ans et il en avait 43..je suis dans le déni total je n’arrive pas à réaliser c’est horrible je vous comprend et pour les autres la vie continue, la mienne s’est arrêté il y a bientôt un mois apres 12 ans de vie commune et bientôt 8 ans de mariage, il été ma moitié et depuis ce jour la moitié restante est parti avec lui...je m’efforce pour notre fille de faire face c’est elle qui me tiens..il m’a laissé une lettre et je n’ai pu voir que sa main au funérarium je crois que c’est ca le pire qui fait que je ne réalise pas..bon courage a vous les gens ne peuvent pas comprendre c’est juste indescriptible de vivre ce genre de deuil...
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 16-10-2015 12h10

 

Anonyme

  • Posté le : dimanche 6 septembre 2015, 22:54
  • Sujet : J’ai perdu mon conjoint
Caroline, A mon tour, je vous présente toutes mes condoléances. Je suis de tout cœur avec vous. Je comprends bien quand vous parler de votre moitié qui part. C’est terrible. Je crois qu’il faut du temps pour croire qu’une telle tragédie nous arrive. Probablement, il faut encore plus de temps pour l’accepter. La plupart du temps, je refuse cette réalité, pourtant, au fond de moi, je sens, qu’un jour viendra où je pourrai accepter et pardonner. Enfin, je veux le croire. Avec le temps... Le temps est notre allié. Il faut garder espoir et confiance. Chaleureuses pensées pour vous Caroline.
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 16-10-2015 12h10

 

Caroline

  • Posté le : mardi 22 septembre 2015, 22:48
  • Sujet : J’ai perdu mon conjoint
Bonsoir, merci pour votre message de compassion, je n’arrive pas à en vouloir à mon mari d’avoir commis ce geste tragique envers lui, je m’en veux a moi de ne pas avoir vu et compris qu’il en été arrivait à bout...il m’as laissé une lettre mais malgré celle ci je ne comprends toujours pas pourquoi il en ai arrivait la...il a eu une enfance et une vie difficile et j’ai essayé de lui apporter l’amour et la vie de famille qu’il n’a jamais connu auparavant c’est ce qu’il me dit sur sa lettre, il s’est complètement dévalorisé il c’est battu pendant 40 ans contre ses vieux Demons et je n’arrive pas à imaginer le courage et la souffrance qu’il a du avoir pour en arriver la... Il été tout pour moi, notre fille le pleure et moi je réalise seulement depuis quelques jours que nous ne nous reverrons plus et je prends des crises d’angoisses...je me pose des questions à longueur de journée à essayer de comprendre et j’ai le même sentiment que vous j’aimerais que les gens arrêtent de me dire comment ça va parce qu’on survit on ne peux pas aller...je vous souhaite du courage, ma petite Lola m’aide a tenir le coup et à ne pas sombrer j’espère vous aussi que vous êtes bien soutenue.courage encore c’est tout ce que l’on peut souhaiter aux personnes dans notre malheureuse situation.
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 16-10-2015 12h10

 

Anonyme

  • Posté le : mercredi 7 octobre 2015, 19:08
  • Sujet : J’ai perdu mon conjoint
Caroline, je comprends ce que vous ressentez. Moi aussi, je sais que je n’ai pas tout compris des signes que mon mari ( prénommé David, aussi) a pu m’envoyer. Il n’a pas laissé de lettre et c’est difficile de comprendre son geste. Avec l’aide d’une psychologue, j’ai réalisé que je ne devais pas me sentir coupable. Nous sommes seuls responsables de nos actes. C’est déjà pas facile de se connaitre soi même alors comment savoir ce qui se passe dans la tête de l’autre même lorsqu’on l’aime éperdument. Et puis il y a des signes qu’on peut, peut-être voir, mais auxquels on ne peut pas croire tant c’est inimaginable ! S’il vous plait, votre peine est déjà bien assez grande, n’y ajoutez la culpabilité. Au besoin, faites vous aider par un professionnel. Son écoute et ses réponses adaptées vous serons d’un grand secours. Je ne réalise pas toujours ce qui est arrivé mais quand cette horrible réalité prend forme dans mon esprit alors l’angoisse apparait pour moi aussi. C’est très dur mais on s’en sortira. Il le faut. je me suis mise au sport ( la boxe française) pour évacuer les mauvaises sensations, ça fait du bien. Auprès de moi j’ai un fils de 17ans qui est formidable mais qui garde trop ses émotions. C’est lui qui a eu l’idée de la boxe pour lui, je l’ai suivi. Si vous le souhaiter, on peut échanger par mail. Chaleureuses pensées pour vous Caroline.
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 16-10-2015 12h10
-->

retour



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Partenaires | Nous contacter