Auteur Réponses

Cathy la maman de Julien

  • Posté le : mercredi 31 août 2011, 01:20
  • Sujet : Mon Julien s’est suicidé, il avait 22 ans 6 mois et 3 jours, c’était le 22.04.2005
Si vous imaginez que le temps fera son oeuvre vous vous trompez, toutefois si vous survivez vous allez devenir "la plus grande actrice du monde" à force de faire semblant d’être ce que les autres veulent ce qu’ils souhaitent que vous soyez : la même qu’avant ! HURLEZ VOTRE DOULEUR MAIS EN SILENCE ! personne ne peut entendre l’inécoutable ! Mon fils sois en paix, je t’aime, tu me manques tant et tant et plus. Cathy
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 05-06-2013 23h19

 

catherine Vaschetti

  • Posté le : jeudi 22 septembre 2011, 15:11
  • Sujet : Mon Julien s’est suicidé, il avait 22 ans 6 mois et 3 jours, c’était le 22.04.2005
Je sais que le temps ne sert à rien, je souffre certains jours comme aux premiers horribles jours après ce 10 juillet monstrueux, certains jours je ne veux pas me lever si je ne peux pas medire que c’est un cauchemar et une erreur... et je me lève comme unbloc de douleur, la moitié de moi en moins, amputée pour toujours avec l’impression de vivre comme un fantôme. Comment faites vous le matin, c’est épouvantable de commencer une journée où il n’existe plus... 3 ans après... omme si c’était arrivé hier
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 05-06-2013 23h19

 

Méduse

  • Posté le : dimanche 25 septembre 2011, 17:41
  • Sujet : Mon Julien s’est suicidé, il avait 22 ans 6 mois et 3 jours, c’était le 22.04.2005
Ma fille est décédée le 26 février 2011. Elle a pris des médicaments, il y a exactement 7 mois, probablement à l’heure près, pour mettre fin à ses souffrances. J’essaie d’accepter son choix. Je me sens amputée aussi. Quand je suis seule, je parle souvent à ma fille disparue. Qui sait, peut-être elle m’entend et sinon, cela me fait du bien. Je maintiens le lien entre nous. Après la première sidération, j’ai lu beaucoup de livres sur le deuil, notamment celui du Dr Christophe Fauré « Après le suicide d’un proche - Vivre le deuil et se reconstruire ». Il m’a aidé à comprendre et à affirmer mes besoins de deuil par rapport à mon entourage qui commençait à s’impatienter. Et surtout, j’ai découvert « La mort est un nouveau soleil » d’Elisabeth Kübler-Ross. J’ai à présent la certitude de retrouver un jour ma fille et aussi celle que j’ai encore une tâche à accomplir sur cette terre. Cela m’aide à tenir bien que je ne serai plus jamais la même ! J’espère que ce livre vous donnera du réconfort également ! A vous tous qui vivez le même calvaire, je vous souhaite beaucoup de courage. Nos enfants veillent sur nous.
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 05-06-2013 23h19

 

infimu

  • Posté le : dimanche 13 mai 2012, 23:22
  • Sujet : Mon Julien s’est suicidé, il avait 22 ans 6 mois et 3 jours, c’était le 22.04.2005
J’ai lu et relu le livre de Christophe Fauré, celui de Elisabeth K J est en cours de lecture, je vois un psy,pas sure que celà dure, j’ai des " amis " qui se sont essouflés après les trois mois qui ont suivi la mort de mon fils qui s’est suicidé 21 jours avant ses 24 ans. Voilà 5 mois 1/2, déjà ?? Mais le temps ne compte plus, il s’est arrêté là, au bas de notre immeuble. Alors mon constat pour le moment ? On est seul, on ne peut pas vraiment en vouloir aux autres, qu’aurions nous faits à leur place " avant " de vivre ce drame ? Pourtant je leur en veux au fond de moi mais j’ai tort. Oui il faut devenir " Une sacrée actrice " c’est épuisant, mais que faire d’autre sinon communiquer avec ceux et celles qui savent, qui connaissent ce chemin de douleur, ce manque, cette envie folle de retrouver son enfant, de ré- écrire l’histoire puis de comprendre qu’on ne le peut pas, et là le manque se fait cruel, mortellement cruel mais pas autant que la souffrance que celle qui a emporté nos enfants, mon enfant que j’aime et je prie pour qu’il m’entende aussi.
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 05-06-2013 23h19
-->

retour



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Partenaires | Nous contacter