Auteur Réponses

chanty

  • Posté le : vendredi 16 décembre 2011, 22:05
  • Sujet : J’ai perdu mon enfant
Je comprends votre douleur,je survis depuis le départ de mon fils Arnaud (le 5 mars 2011). Il avait 31 ans mais vivait un amour impossible avec sa copine. Rupture sur rupture. Il vivait à 1000 Km de nous pour son travail (vété). La veille je l’avais eu au téléphone , il se réjouissait de revenir en vacances à la maison pour la naissance du bébé de sa soeur (début avril), il me disait ne plus s’en faire pour cette fille. Ce fameux samedi soir il a mis fin à sa vie et la police nous a prévenu le lundi. je maudis cette fille. Je me dois être forte pour mes deux autres enfants et 3 petits-fils et mon mari, mais notre vie ne sera plus jamais la même. On est comme amputé à jamais. Bien à vous et comme on dit courage
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 05-03-2015 13h15

 

Anonyme

  • Posté le : vendredi 23 décembre 2011, 21:58
  • Sujet : J’ai perdu mon enfant
De nos jours, il est très difficile de rencontrer la bonne personne avec qui l’on pourra construire sincèrement une véritable histoire de couple. La 1ère fois que j’ai fait une TS, c’est suite au fait que ma femme m’avait quitté pour se mettre avec mon meilleur ami qui était en plus le parrain de mon fils. Et pourtant, quelques mois après je retournais avec elle, certainement en grande partie pour mon fils. Nous avons eu après une fille, Mélissa, et comme notre relation de couple était très souvent tendue, nous avons divorcé en 1999, ma fille avait alors 4 ans. Divorce très difficile, avec une femme très complexe et peu équilibrée en fait, au vu de son enfance très douloureuse. J’ai cru à quelques reprises, dans les années qui suivirent jusqu’à 2010, avoir retrouvé la femme de ma vie. Mais mon dernier grand amour, qui c’est fini par une rupture, fut pour moi très douloureux, et suite à des évènements douloureux consécutifs dans ma vie, j’ai fini par craquer et par faire une 2ème TS. Mon fils a toujours vécu avec moi, et ma fille chez sa mère où elle rencontrait ces dernières années des problèmes avec elle. En aout 2011, Mélissa s’est pendue, à 15 ans. Et moi, je suis toujours en vie. Jamais je n’aurai pu imaginé ni pensé qu’elle était à ce point désespérée. Elle ne l’a jamais montré à personne. C’était une fille belle, calme et très souriante, toujours prête à aider les autres. Est-ce de ma faute ? Est-ce en rapport avec mes TS ? Ce qui est certain, c’est qu’elle n’est plus là, et que je ne la verrai plus, même si elle est excessivement présente en moi au quotidien. Bon courrage à toutes et à tous...
Revenir en haut de la page Dernière mise à jour le 05-03-2015 13h15
-->

retour



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Partenaires | Nous contacter