Deuil Suicide

> Vivre le deuil > Texte sentiments émotions > Parole et deuil

Parole et deuil


Au début j’ai bien cru perdre ma voix, la parole et la mort sont comme deux personnes qui voudraient entrer dans une pièce en même temps et se gênent, demeurent bloquées sur le seuil, au début la mort devenait de plus en plus grande et la parole bégayait de plus en plus, ensuite j’ai compris qu’il fallait éviter comme la peste tout ce qu’on croyait savoir à ce sujet, tous les mots convenus sur la douleur et la nécessité de revenir à une vie distraite, j’ai compris que, comme pour la vie, il fallait écouter absolument personne et ne parler d’une mort que comme on parle d’un amour, avec une voix douce, avec une voix folle, en ne choisissant que des mots faibles accordés à la singularité de cette mort –là, à la douceur de cet amour-là.

Christian Bobin, La plus que vive, éditions Gallimard, 1996.

Ajoutez un message

1 Message

  • Parole et deuil

    22 juin 2013 19:37, par emery
    bonjour je m’appelle camille et jai perdu mes parent a lage de 2e demi dans unaccidant de voiture jai 17 edmi jai du mail a vivre sans mes parents aider moi merci a l’avence

    Répondre à ce message


retour



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Partenaires | Nous contacter